Participation exemplaire et historique, du jamais vu dans le Grand Ouest, le club de Couëron s’est mobilisé. 11 alpinistes chevronnés ont rencontré, à l’occasion de cet Open,  les élites de la discipline. Leur président terrassé par une fièvre depuis 12 jours (dernière expé sur le K2), a été remplacé et haut la main par Antoine […]

Participation exemplaire et historique, du jamais vu dans le Grand Ouest, le club de Couëron s’est mobilisé.
11 alpinistes chevronnés ont rencontré, à l’occasion de cet Open,  les élites de la discipline.
Leur président terrassé par une fièvre depuis 12 jours (dernière expé sur le K2), a été remplacé et haut la main par Antoine P, Patrick P a désorienté son monde en s’attaquant dès le début à la voie N°12 (cotée 9c+).
Le couple infernal Didier et Antoine M ont su faire face aux prises de décisions rapides pour mener leur cordée jusqu’à leur objectif (bravo à tous les deux), des énergumènes dont je tairai les noms se sont permis d’escalader à cru (sans chausson), David C a pris plus de plaisir qu’à Montaigu et ça se voit (les dents sur la photo), Quentin H et Quentin B malgré leurs discrétions  (arrière plan photo) ont atteint le Nirvana, en l’absence de JLB Guillaume D a eu la lourde tache de supporter Jonathan B, Christophe A a découvert qu’un mur d’escalade pouvait faire plus de 7 mètres et qu’il était presque plus difficile de grimper à une température de -10°C sans retirer les mains des poches (photo), quant à l’initiateur Dominique B parfait et même courtois il pousse le vice à laisser la priorité à droite sur la voie, quel savoir vivre ! juste un peu frileux lui aussi, seul son nez était visible sur les trois voies à l’extérieur.

Résultats complets (y compris St Molf 2005)

268

Laissez un commentaire